Chauve-souris, y es-tu ? (2/2)

Pipistrelle commune © Gilles San Martin
11 Décembre 2020

Suite aux inventaires acoustiques de cet été, 8 espèces de chauves-souris sur les 25 présentes en Champagne-Ardenne ont pu être formellement identifiées par Alban notre expert. En voici quelques-unes :

- L'espèce la mieux représentée au marais des Trous de Leu est la Pipistrelle commune, elle a été identifiée sur l’ensemble des habitats naturels échantillonnés. En effet, cette espèce est la plus répandue sur le territoire métropolitain et elle fréquente tous types de milieux en chasse, même fortement dégradés.

- A l'inverse, d'autres espèces de chauves-souris sont beaucoup plus spécialisées et n'ont été retrouvées que dans des habitats naturels particuliers des Trous de Leu, c'est notamment le cas du Murin d'Alcathoe. Cette espèce est très fortement liée aux boisements : strictement arboricole en termes de gîtes, ses territoires de chasse sont généralement associés aux forêts humides et aux ripisylves de cours d’eau et d’étangs.

- Certaines chauves-souris comme la Noctule de Leisler ou encore la Noctule commune ont plutôt des affinités avec des habitats ouverts et bien moins encombrés. Logiquement, ces espèces ont donc été retrouvées au niveau des secteurs de prairie ou encore de roselière.

- Les étendues d'eau stagnante tel que l'étang des carpes sont des milieux de prédilection pour le Murin de Daubenton où il chasse les insectes présents à la surface.

- De plus, la présence du Grand Rhinolophe été détectée, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour le gestionnaire ! En effet, le Grand Rhinolophe semble éviter les habitats dégradés (monocultures, forêts de résineux, zones trop urbanisées) et fréquente les mosaïques d'habitats variés (prairies, haies, lisières de feuillus, sous-bois ouverts), il apprécie notamment la proximité de rivières et d’étendues d’eau. Sa présence est donc un signe de la qualité et de la variété des milieux naturels.

Murin d'Alcathoe © Manuel Ruedi
Murin de Daubenton © Gilles San Martin
Noctule de Leisler © Manuel Werner
Grand Rhinolophe © Prof. emeritus Hans Schneider

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi, le Marais des Trous de Leu présente des habitats à enjeux vis-à-vis des chauves-souris. Il s’agit d’un site diversifié, composé de milieux variés et son intérêt pour les populations de chauves-souris de ce secteur de la Marne est probablement important.

Le saviez-vous ?  En france, toutes les espèces de chauves-souris sont protégées ! Est donc interdit :  "la destruction, la mutilation, la capture ou l'enlèvement, la perturbation, la détention, le transport, la naturalisation, la vente, l'achat" des chauves-souris, mais aussi : "la destruction, l'altération ou la dégradation du milieu particulier de ces espèces".

 

 

A lire également

  • Nos animations continuent...

    Le 11/08/2021
    Envie d'une pause nature ? Balades, conférences, chantiers nature... de nombreuses animations sont encore proposées par le Conservatoire et ses partenaires. Découvrez les activités programmées près de chez vous et inscrivez-vous en ligne ! Parce qu’il peut y avoir des mises à jour, précisions, modifications...
  • © Grand Reims Magazine - hors série été 2021

    Ils parlent du Marais des Trous de Leu

    Le 13/07/2021

    Cet été nous avons eu l'agréable surprise de voir apparaitre la Réserve Naturelle Régionale du Marais des Trous de Leu dans deux articles de la presse locale. Ces articles ont à nouveau permis de mettre en lumière ce site exceptionnel, mais aussi le travail de gestion et l'implication des différents acteurs locaux. Nous souhaitions donc remercier le Grand Reims ainsi que la commune de Taissy pour ce coup de projecteur.